Edmonde FRANCHI – Marraine
On l’attend notre Festi’Femmes, comme on attend le premier soleil, les premières fraises. Ce festival rêvé et créé par Eliane Zayan, qui a devancé toutes les modes, et  a su imposer l’idée que la femme aussi savait faire rire et pas seulement être belle et muette.

Cette année encore je me réjouis d’en être la marraine. Plaisir d’autant plus grand qu’ une autre marraine veillera sur les jeunes talents au féminin, la célébrissime Fabienne Thibeault qui oubliera bien vite, en regardant les sketches hilarants de nos femmes humoristes, que le monde est stone.

Kamel, avec son bagout et sa gouaille inimitable, sa générosité, sera le maître de cérémonie. Autant dire que la soirée promet d’être joyeuse et enlevée comme à son accoutumée.

Alors nous nous préparons déjà, nous nous régalons à l’avance, de découvrir tous ces  beaux talents, jeunes ou confirmés, tous unis dans le seul but de faire rire le public, de lui donner du bonheur, de la fantaisie, du rire.
Festi’ Femmes, grâce à Eliane Zayan,  est  toujours une grande fête,  une occasion  de faire provisions de bonne humeur, de joie et d’avoir des crampes aux zygomatiques.  Rien que d’y penser j’en suis déjà toute estransie, « espaloufide ».

Alors que vienne le Festi’Femmes, comme un feu d’artifice de rires, imaginé et réalisé par Eliane Zayan. Merci chère Eliane, ma presque soeur, toi qui sais donner sa chance aux artistes et ton cœur si grand pour les aider à croire en leur talent et les encourager sur le chemin que tu leur ouvres.

Edmonde FRANCHI

 

 

Kamel BENNAFLA – Parrain

Je très heureux, d’être le Parrain du Festi’Femmes, 24ème édition, festival d’humour au féminin,

c’est plutôt cool !

Je connais le Festi’femmes depuis sa création. Qui, à part Eliane Zayan pouvait réaliser cette folie ?

Une entreprise vouée à l’échec se gaussaient certains… 24 ans après, force est de constater qu’elle avait raison, Eliane.

Ne rien lâcher, contre vents et marées, pour nous offrir chaque année des spectacles au féminin de grandes qualités.

Parrain, je ne le prends pas à la légère. Pour moi, c’est très important. Mon rôle ce n’est pas simplement faire acte de présence, c’est aussi avoir un regard bienveillant pour les nouveaux talents découverts par Eliane Zayan. C’est surtout leur tendre la main chaque fois que nécessaire.

Vous l’avez compris, je suis fier et honoré d’être le parrain cette nouvelle édition.

Allez ! je vous donne rendez-vous dans les salles obscures découvrir les talents merveilleux qui, j’en suis sûr sauront vous rendre heureux.

Kamel BENNAFLA